La microstation : ce que vous devez savoir sur le traitement des eaux usées de la maison

  • 15 février 2020
La microstation : ce que vous devez savoir sur le traitement des eaux usées de la maison

Tout savoir sur la microstation

Il est courant qu’une maison n’ait pas de raccordement avec le réseau public de traitement des eaux usées. Mais pour la fonctionnalité et le confort de ce genre de bâti, une cuve spécifique souterraine pour ce faire est nécessaire selon les normes de construction en vigueur. Plusieurs modèles et marques sont notamment proposés par les grandes marques de nos jours, dont la dernière génération : la microstation. 

Qu’est-ce qu’une microstation ? 

La microstation est simplement une cuve de récupération toutes eaux. Moderne et performante, elle embarque un système d’assainissement high-tech composé micro-organismes naturels. Ces derniers pourront se nourrir des impuretés et seront entretenus par un système de diffuseur intégré dans la cuve.  Idéal pour toutes les maisons et simple à installer, le nouveau modèle de cuve de traitement des eaux usées prône une dégradation biologique des impuretés. Différents systèmes sont notamment disponibles de nos jours, adaptés à tous les besoins des propriétaires et à tous les caractéristiques des maisons. L’accompagnement d’un spécialiste sera notamment utile pour être sûr de faire le bon choix en la matière.

Comment choisir sa microstation ? 

Fabriquée entièrement en France par une entreprise référence, la microstation respecte les normes européennes de création. Plusieurs gammes de produits sont disponibles en ligne et dans les magasins spécialisés afin de répondre aux besoins des particuliers. Le premier critère de sélection est notamment l’équivalent habitant ou EH qui va de 1 jusqu’à 20 en fonction aussi de la taille de la résidence. La capacité d’accueil de la cuve variera ce qui pourra également impacter sur sa taille et sur sa simplicité de mise en place ou non. La SPANC propose une liste bien précise et des critères de capacités pour vous aider à bien choisir votre cuve d’assainissement. La forme et la surface disponible dans le jardin sont également un élément à prendre en compte. Les modèles de cuve ainsi que leur emplacement devront varier selon l’exposition du jardin, les différents éléments et infrastructures qui y sont installés, etc. Et bien évidemment, il y a le prix du produit. Pour cette nouvelle gamme de systèmes d’assainissement, on vous propose un devis entre 4 000 et 8 000 euros en moyenne.

La pose d’une microstation

Tant pour la pose que pour l’entretien de votre microstation ainsi que pour le choix de votre système, vous pouvez compter sur l’aide et l’accompagnement d’un professionnel. L’installation comprend notamment une étude du terrain, la création du trou d’assainissement, la pose de la cuve de microstation, l’installation de la ventilation secondaire, et la remise en état du jardin. Les professionnels s’adapteront à tous les terrains.  Pour vous assurer un certain confort d’utilisation, la pose doit non seulement respecter les normes en vigueur, mais aussi compter le raccordement de votre système avec vos canalisations ainsi que la mise en place d’un système contre les nuisances olfactives. Les professionnels procèdent aussi à la préparation du sol de base sur lequel sera posée la microstation avant la manutention de cette dernière afin de s’assurer de la stabilité et de la fiabilité de la cuve.  Dit autrement, les entreprises de microstation d’épurement des eaux usées vous donnent un accessoire livré les clefs en main, le tout pour quelques milliers d’euros. 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide