Comment mettre en place soi-même son petit jardin d’intérieur ?

  • 21 février 2020
Comment mettre en place soi-même son petit jardin d’intérieur ?
Un terrarium recrée un micro-univers. Concrètement, on prend un contenant en verre transparent de préférence, et on y implante des végétaux. Ce petit (ou grand) bocal apporte une touche de verdure dans un environnement urbain. Rien que la vue de ce coin de nature apporte détente et relaxation au cerveau.

Les conseils à prendre en compte pour réussir son terrarium

Le fait de monter son jardin en pot constitue déjà une étape vers la relaxation attendue. En plus, il reste assez facile à réaliser. Prenez un contenant en matière rigide et imperméable. Préférez la couleur transparente. De cette manière, la lumière pénètrera sans aucun obstacle jusqu’aux plantes. Ensuite, choisissez les végétaux à mettre à l’intérieur. En fait, si l’ouverture de votre récipient est restreinte, optez pour des plantes qui aiment l’eau. En effet, même si vous ouvrez le terrarium, le taux d’humidité restera assez élevé. Par contre, adoptez les végétaux habitués au milieu désertique si le contenant s’ouvre largement. Le futur végétal de compagnie doit pouvoir tenir dans son nouvel habitat même à l’âge adulte. Pas de grands arbres donc ni de racines tentaculaires. Du choix des plantes va dépendre celui de la terre et des engrais à utiliser. Bourrez suffisamment, placez-le à l’endroit adéquat, et votre terrarium est fini.

Les avantages d’avoir un terrarium pour les enfants en particulier

Le mini travail de jardinage que l’entretien d’un terrarium nécessite ne peut qu’être bénéfique pour un enfant. Le construire avec lui développe son agilité manuelle. Il s’agit surtout d’une opportunité de lui apprendre les valeurs de la Terre et de la nature. Le lui confier développe son sens des responsabilités. Si, par exemple, votre enfant vous réclame un animal de compagnie, commencez par lui donner un terrarium. Apprenez-lui qu’il faut l’arroser, changer la terre, etc. Vous aurez ainsi l’occasion de juger de son habilité à avoir un chien ou un hamster. Sa curiosité scientifique se trouvera décuplée. Pour mieux l’orienter, offrez-lui un téléscope avec lequel il observera les changements qui interviennent dans le bocal. Certains aident en effet à grossir des éléments microscopiques. Vous aurez ainsi un enfant heureux, en plus d’être intelligent. Ces gadgets combinés lui permettront de voir la terre et le ciel d’un autre œil.   

Des gestes simples et efficaces pour entretenir votre coin de verdure

Même si vous bichonnez une plante désertique, évitez de l’exposer directement au soleil. La paroi du contenant, surtout s’il est en verre, va amplifier la chaleur. Pendant le remplissage de terreau, utilisez un entonnoir. De cette façon, les parois resteront propres. Soyez attentifs aux feuilles mortes. Celles-ci se transforment en moisissure, or l’espace restreint de la plante ne nécessite pas beaucoup d’humus. Luttez contre les fortes odeurs éventuelles en plaçant du charbon de bois ou du charbon actif dans le terreau. Intégrez des personnages ou des insectes dans votre terrarium. L’exploration au téléscope de votre enfant n’en sera que plus riche. Pour pousser l’expérience plus loin, lancez-vous dans la réalisation d’un aquarium terrarium. Le principe est le même, mais on intègre des plantes aquatiques et des petits poissons. Sauf si vous êtes un professionnel, nous vous conseillons de demander le plus de renseignements possible. 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide